Blog

Le Programme Vacances-Travail (PVT) ou Working-Holiday Visa permet à des milliers de jeunes ressortissants de s'expatrier un ou deux ans dans un pays de leur choix. Argentine, Australie, Canada, Nouvelle-Zélande, Hong-Kong sont parmi les nombreux choix de destination. 

Tutoriel PVT 2015 : transmettre frais de participation et documents requis

Récapitulatif

Vous avez passé avec succès la première étape de demande de participation au PVT Canada PVT, vous voilà soulagé c'était la plus difficile car complètement aléatoire ! Maintenant que le processus est lancé, il s'agit d'être CON-CEN-TRE pour ne commettre aucune erreur qui pourrait vous être fatale - enfin à votre demande !

Vous avez donc : 

1. Créé et rempli votre compte Kompass lorsque ECI a été ouvert en France, le 31 mars.

2. Vous avez complété votre candidature et soumis votre demande lorsque les quotas pour le PVT ont ouvert. Iscomrima vous a prévenu de l'ouverture des quotas dans cet article !

Lire la suite

PVT Canada : La 1ère ronde des PVT 2015 est fermée - by Iscomrima

Fermeture des quotas PVT 2015 - Iscomrima

Ca y est, à 16h, les quelques 30 000 Français souhaitant s'expatrier au Canada étaient dans les starting-blocks pour soumettre leur demande. Comment s'est passé cette demande ? Les serveurs ont-il tenu le coup ? Les réponses dans cet article d'Iscomrima. 

Déroulement de la demande PVT Canada 2015 by Iscomrima

Il y a avait 2250 places à disposition des Français pour cette première ronde des quotas de PVT pour le Canada. Iscomrima félicite tous les chanceux qui ont réussi à obtenir leur place durant cette ronde ! Les places se sont écoulées à un temps record puisqu'en 2 minutes et 15 secondes, toutes les places disponibles étaient distribuées. 

Iscomrima - Fermeture des quotas PVT Canada 

Iscomrima - Temps record des quotas PVT Canada

Le déroulement de la première session de PVT Canada pour les Français s'est globalement mieux déroulé qu'en 2014, où les serveurs ont été surchargés. En effet, il avait fallu 53 minutes en 2014 pour que le même nombre de places soient attribué. Le bon fonctionnement observé cette année a permis aux quotas d'être distribués en un temps record ! Iscomrima a pu observer que la majorité des personnes

Ouverture du PVT Canada à 16h : derniers conseils d'Iscomrima

En ce jour solennel de sortie des quotas du PVT Canada 2015, Iscomrima vous donne les dernières astuces afin de réussir votre demande de PVT pour le Canada !

Evitez les inattentions !

Beaucoup de gens se connectent par erreur à l'interface 2014 de Kompass (cf. dessous)

PVT Canada - Kompass 2014 by Iscomrima

Faites bien attention, Iscomrima ne vous le dira jamais assez : la première chose à vérifier est bien l'année de la session. 

Quand se connecter ?

Après vous être assuré d'être sur la session 2015, connectez-vous à votre session quinze minutes avant l'ouverture des quotas pour le PVT. Préférez, si vous avez le choix, une connexion depuis un ordinateur plutôt qu'un smartphone ou tablette. En effet, le site n'étant pas complètement responsive, l'interface ne s'affiche pas correctement et cela pourrait donc vous amener à commettre des erreurs. 

Iscomrima vous recommande de mettre toutes les chances de votre côté en fermant les autres applications de votre bureau et en ne gardant que celle de Kompass. Assurez-vous également d'avoir un back-up de connexion dans le cas où (poisse immense) votre connexion vous lache à ce moment ou, encore mieux, un ami qui puisse soumettre la demande à votre place et à partir de votre compte (il vous faudra lui communiquer vos identifiants un peu à l'avance).

Lire la suite

Terre-Neuve et Labrador by Iscomrima : rudesse et beauté sauvage

Terre-Neuve et Labrador by Iscomrima : rudesse et beauté sauvage

Terre neuve et labrador by Iscomrima

Lire la suite

Ouverture des PVT Canada 2015 pour les Français le 31 mars !

 L'ambassade du Canada en France l'a (enfin) annoncé sur son compte Twitter, les quotas disponibles pour les Français ouvriront le 31 mars.

Lire la suite

Recensement des dates d'ouverture du PVT pour tous les pays

Dans ce billet, Iscomrima recense toutes les dates d'ouverture des PVT pour tous les pays...à l'exception de la France. Mettez donc votre mal en patience en examinant les dates d'ouverture de quotas des autres pays. Notre heure approche !

PVT Canada 2015

Le PVT ailleurs

Il y a au total 32 pays qui ont conclu un accord d'échanges avec le Canada. Sur ces 32, le programme Vacances-Travail est disponible pour 30 pays. Pour des questions de gestion, il est donc évident que tous les quotas offerts pour tous les pays ne puissent pas sortir le même jour. Pour vous préparer cependant, Iscomrima vous conseille de prendre de l'avance et de vous renseigner sur la présentation de demande de PVT grâce à notre tutoriel sur la création du compte Kompass 2015, obligatoire pour faire votre demande !

Premiers servis : la Croatie

Les plus heureux ont donc été les Croates, premiers à bénéficier des quotas restreints offerts par le Canada pour le programme Vacances-Travail. Les quotas sont sortis le 24 février, au nombre de 275. Autant dire que les quotas ont été atteints le jour même, sans surprise. 

Seconde place : Corée du Sud et Australie

La Corée du Sud et l'Australie se tiennent toutes deux sur la seconde place du podium puisqu'elles ont vu leurs quotas pour le PVT Canada s'ouvrir le 3 mars. La première ronde est fermée pour la Corée du Sud qui a atteind ses quotas (2000 places disponibles). Les 1000 places supplémentaires ont été ouvertes à la Corée du Sud pour une deuxième tranche le 10 mars et fermée le même jour. La troisième tranche est prévue pour le 12 mars afin de distribuer les toutes dernières places. 

Les Australiens sont les grands gagnants du programme Vacances-Travail puisque l'accord entre le Canada et l'Australie ne mentionne aucun quota. Les Australiens ne connaîtront donc jamais le stress que nous connaissons à attendre notre place dans les quotas. Par ailleurs, sachez qu'il n'existe pas non plus un nombre limité de places entre la France et l'Australie, si jamais vous décidez de changer de destination...

Troisième place : Pays-Bas

Les Pays-Bas ont pu avoir accès au PVT le 10 mars avec un nombre de places limitées à 480. Ce quota a été atteint. 

Quatrième place : Royaume-Uni

Les Anglais ont été plus chanceux que nous puisqu'ils ont pu accéder à la plateforme d'EIC pour les PVT le 12 mars ! Tous les quotas ont également été distribués. Reste à connaître le nombre de quotas réservés pour le deuxième round. 

Modes de vie au Canada

Vie sociale au Canada

Le mode de vie au Canada présente de nombreux points communs avec celui des autres pays occientaux. Il en va de même pour la vie sociale (éducation, travail/retraite, famille, habitats et loisirs) qui s'apparente à celle que l'on retrouve en Europe de l'Ouest, à quelques exceptions près. Chez Iscomrima, nous avons donc décidé de ne pas nous attarder sur le sujet. 

En revanche, voici quelques faits qui pourraient intéresser tous nos futurs Pvtistes : 

Démographie

L'âge médian des Canadiens est d'environ 40 ans. Il y a près de 15 millions de foyers au Canada avec une population d'un peu plus de 35 millions d'habitants. L'espérance de vie y est de 79 ans pour les hommes et 83 ans pour les femmes. La croissance annuelle moyenne est d'environ 1 %, taux semblable à celui des Etats-Unis mais qui devrait augmenter au cours des prochaines décennies, notamment grâce à l'immigration, oui grâce à VOUS ! Le Canada est d'ailleurs tellement vaste qu'il vous faut bien réfléchir au préalable à votre destination, notre article quelle destination choisir ? pourrait déjà vous aider. 

Education

L'instruction est majoritairement gratuite pour l'école primaire et secondaire jusqu'à l'âge de 17 ans. Les écoles privées existent, mais ne sont fréquentées que par une infime partie des Canadiens. Passé les études secondaires, les élèves et leurs parents doivent subvenir aux frais qui varient selon le programme d'études choisi et l'établissement scolaire. Le phénomène de drop-out, d'abandon scolaire ou décrochage, est corrélé au fait que les étudiants doivent payer eux-mêmes leurs études post-secondaires. Il n'est donc pas rares que les étudiants canadiens cumulent études et travail. L'argent gagné facilement au travail peut leur paraître plus gratifiant qu'un diplôme universitaire. Il faut compter en moyenne 5 000 CAN $ de frais de scolarité par an pour des études universitaires bien que ces taux varient d'une province à l'autre. Ce montant reste toutefois considérablement inférieur à celui des universités américaines. 

Emploi

Les données apportées par Statisque Canada pour mai 2014 indiquent que la population active au Canada se compose de près de 20 millions de personnes. Ainsi, c'est 60 % de la population en âge de travailler qui est soit employé soit à la recherche d'un emploi. Ce sont près de 18 millions de personnes qui exercent un emploi au Canada (toujours en mai 2014), dont 80 % à plein temps. Le taux de chomâge s'établissait à la même période à 7 %. Iscomrima vous invite, si vous comptez vous expatrier au Canada pour y travailler sur le long terme, à consulter notre page sur ce qu'il faut faire et ne pas faire au Canada !

Santé

Le Canada se rapproche plus du système français en termes de système de santé que son homologue américain. C'est le régime d'assurance-santé qui maintient et vise à améliorer la santé de la population en assurant à tous la possibilité d'être soignés gratuitement au moyen de différents impôts et taxes. Les provinces et les territoires émettent chacun une carte Santé (l'homologue canadien de la carte Vitale) qui permet d'avoir accès à ces soins. 

Toutefois, tout n'est pas couvert (dentiste, etc.) et une assurance médicale privée ou collective (pour les travailleurs) se montre très utile. 

Retraite

Pour obtenir une retraite confortable au Canada, il est préférable de ne pas se fier à la pension de retraite du gouvernement. Bien que les Canadiens cotisent durant toute leur vie active, les prestations versées à l'âge de 65 ans sont bien piètre. Les Canadiens sont donc souvent contraints de cotiser à des fonds de pension privés, à des fonds communs de placement ou encore au Régime enregistré d'épargne-retraite (REER), un outil qui permet de faire croître son actif financier à l'abri de l'impôt, en attendant le moment de la retraite.

Lire la suite

Les choses à faire et à ne pas faire au Canada !

Lorsqu'on découvre une nouvelle culture, l'acclimatation à celle-ci peut s'avérer plus ou moins facile. Les Canadiens sont réputés être très gentils et accueillants mais attention si vous ne suivez pas les règles du savoir-vivre !

Transports en commun : apprenez à faire la queue !

Lorsque vous attendez un bus ou un métro, la règle qui s'applique est celle du premier arrivé, premier servi. Faites donc bien attention à faire la file lorsque vous attendez. Les Canadiens ne se bousculent pas pour montrer dans un train, ils patientent calmement. Hé oui !

Au restaurant : Tipper !

Comme aux Etats-Unis, le service n'est pas compris dans la facture émise par les bars, restaurants ou même taxis. Bien qu'appelé tip, ce pourboire fait partie du salaire intégrante du salaire. On considère généralement qu'un service correct mérite environ 15 % de pourboire. 

Les sujets tabou

Comme dans chaque culture, certains sujets font polémique. Attention donc au déchaînement probable de passions lorsque vous évoquerez la langue anglaise (au Québec principalement), le séparatisme (du Québec), les autochtones et surtout le catalogue prétentieux des avantages de la France ou du Canada par rapport à son homologue... A moins d'être disposé à en débattre. 

Tutoriel PVT 2015 : Remplir et transmettre le formulaire EIC

Etape 2 : Remplir le formulaire et le transmettre sur Kompass

Tutoriel PVT 2015 : Créer son compte Kompass

Chez Iscomrima, nous l'attendons avec impatience... Le PVT devrait très bientôt arriver en France. Preuve en est, les catégories Jeunes Professionnels et Stages Coop sont déjà sorties (et ont fait beaucoup d'heureux) depuis bientôt deux semaines. 

Pour tenter de répondre aux très nombreuses questions des internautes, chez Iscomrima nous vous conseillons de visionner cette vidéo concotée par l'équipe d'EIC. Elle résume très bien la première étape du processus. Nous reviendrons en détail sur tous les aspects de la création du compte Kompass dans la suite de l'article. 

Etape 1 : Créer son compte Kompass

Quand créer son compte Kompass ? 

Avis aux Français souhaitant demander un PVT, c'est le moment !

En prime, voici le lien pour créer et activer son compte : https://kompass-2015-iec-eic.international.gc.ca 

Avant de décrire en détail les principes de la création du compte, chez Iscomrima nous vous conseillons de ne fonctionner qu'avec le maître-mot : Prudence et Relecture. Une erreur est si vite commise, et malheureusement celle-ci pourrait vous coûter très, très cher. Alors un conseil, allez-y doucement, cela vous calmera.

  • Langues et Coordonnées

Le premier champ à remplir est celui de la langue. On vous demande, en bon canadien, en quelle langue vous souhaiteriez être "servi". Pas la peine de s'aventurer en anglais si vous ne connaissez pas votre anglais administratif sur le bout des doigts. Vous n'aurez pas plus de chance de partir si vous choisissez de paramétrer votre compte en anglais ! (Si, ces questions ont déjà été posées !)

Quant aux coordonnées, s'il y a bien une partie de la création de votre compte Kompass qui soit primordiable c'est celle-ci. Ne vous loupez surtout pas! C'est simple, quoi qu'il advienne, recopiez e-xa-cte-ment ce qu'il y a écrit sur votre passeport:

Langue citoyennete

- Votre prénom est en majuscule, recopiez le tel quel. 

- Il n'y pas d'espace entre votre prénom et votre deuxième prénom, recopiez-le tel quel. 

- Votre nom de famille comporte une erreur sur votre passeport : recopiez-le TEL QUEL.

Bref, vous l'aurez compris, à Iscomrima aussi, le passeport est roi. Les informations de votre compte doivent être similaires, à l'espace près, à ce qu'il y a d'écrit sur votre passeport.

Renforcement des contrôles aux douanes canadiennes

Si vous projetez de vous expatrier au Canada avec un permis de travail, sachez que les douanes canadiennes peuvent ne pas être tendres. Un cas défraie la chronique depuis quelques semaines. Alain Philippon, un Québecois qui rentrait d'un voyage en République dominicaine a été arrêté par les autorités douanières de l'aéroport d'Halifax, et risquerait une peine de prison d'un an et 25 000 dollars d'amende pour avoir refusé de donner aux douaniers le mot de passe de déverrouillage de son smartphone.

L'affaire n'est pas encore terminé et le tribunal n'a toujours pas rendu son verdict mais la question de la protection des données personnelles revient sur le devant de la scène médiatique en force. Avec cette affaire, il se pourrait bien que les autorités douanières se donnent le droit d'exiger l'accès au contenu de votre téléphone mobile... Avis de prudence, donc, aux futurs entrants ! 

Lorsqu'Alain Philippon s'est présenté aux autorités de retour de son voyage en République Dominicaine, il lui est demandé de communiquer le mot de passe de son téléphone portable BlackBerry en vue d’une inspection de son contenu. Ce dernier refuse systématiquement de se soumettre à cette dernière mesure, ce qui lui vaut une garde à vue et la saisie de son téléphone. En effet, celui-ci a considéré tout bonnement que l'information contenue était d’ordre personnel et que nul ne pouvait, à ce titre, y accéder. 

A la décharge de cet homme, précisons tout de même que la loi ne dit pas explicitement qu’un tiers doit, lors d’une inspection de douane fournir un mot de passe d’un équipement pour faciliter le travail des agents. Le motif avancé par l’Agence des services frontaliers du Canada est une violation de l’article 153.1 (b) de la loi douanière canadienne qui stipule que « Nul ne peut, physiquement ou autrement… tenter d’entraver, de rudoyer ou de contrecarrer, un agent qui fait une chose qu’il est autorisé à faire en vertu de la présente loi, ni empêcher ou tenter d’empêcher un agent de faire une telle chose ».

Ce cas de jurisprudence, unique dans son genre jusqu'à aujourd'hui, suscite une polémique brulante au sujet de la protection des données personnelles. Soulignons tout de même que le cas, même s'il nous laisse perplexe tant il paraît dérisoire, pourrait s'avérer très grave. En effet, Alain Philippon risquerait jusqu'à un an d'emprisonnement et entre 1000 et 25 000 $ CAD pour entrave au travail de l'agent douanier. 

Iscomrima

Quelle destination choisir ?

Pour ceux qui se sentent plus l'âme sédentaire, le choix de la destination est parmi les premières questions que chacun doit se poser. Chez Iscomrima, nous avons sillonné le Canada, ses 10 provinces et 2 territoires en long et en large pour vous informer sur les caractéristiques des nombreuses destinations qu'offre le Canada.

Parlons bien, parlons météo !

Hé oui, on ne se le cachera pas, il ne faut pas avoir peur de l'hiver lorsque l'on souhaite émigrer au Canada. Les hivers y sont (presque) toujours froids et rigoureux à l'inverse de la période estivale, chaude mais néanmoins humide. Ainsi lorsque, chaque année, les douces témpératures apparaissent, que les rayons du soleil commencent à poindre à l'horizon, une effervescence s'empare des villes. Les Canadiens reprennent possession des rues et des terrasses et l'on assiste à un florilège de festivals et réunions en tout genre. 

Si vous souhaitez donc visiter le Canada en touriste pour quelques semaines, Iscomrima vous conseille d'y aller entre la mi-mai et la mi-septembre ; période estivale où vous pourrez profiter des paysages enchanteurs que propose la nature canadienne. 

Cependant, si vous vous sentez l'âme hardie et que vous recherchez des sensations (oui, bon, peut-être pas sur une planche de surf comme La Femme), munissez-vous de bottes, d'une doudoune et de tout l'attirail hivernal et immergez vous dans la vie canadienne en hiver. 

A l'ouest, la pluie ; à l'est, le froid

Bon, dit comme ça, ce n'est pas très réjouissant... Lorsque les beaux jours sont finis, le climat diverge énormément selon la partie du Canada dans laquelle vous vous trouvez. 

Dites-vous pour commencer que plus vous vous dirigez vers l'ouest du pays, moins les températures seront rigoureuses. En Colombie-Britannique, où se trouvent les villes de Vancouver et Victoria, les hivers sont moins rudes qu'à Montréal en termes de températures : on voit rarement l'éphéméride tomber sous la barre du zéro dans cette région à climat océanique. Le bémol est qu'il y pleut énormément.

Au Nord de la Colombie-Britannique, la province du Yukon, les territoires du Nord-Ouest et le Nunavut sont des contrées qui restent très sauvages. Etendu sur près de 500 000 km² (tenez-vous bien à votre chaise, cela représente cinq fois la Californie) le Yukon par exemple, ne contient que 30 000 âmes et... une dizaine de milliers d'ours. Dans ces terres sauvages, les températures descendent très, très bas. Au Nunavut, province intégrée au Canada en 1999 et habitée en majorité par des Inuits, les températures atteignent généralement les - 30 °C entre les mois de décembre et mars.

Lire la suite

Le PVT : c'est quoi ?

 PVT Canada en quelques mots

Vous avez entre 18 et 35 ans et vous rêvez de vivre une expérience hors du commun ? Chez Iscomrima, les expériences d'anciens expatriés nous ont conduit à vous dévoiler les 10 principaux atouts de l'expatriation en terre promise grâce au Permis Vacances-Travail. Alors, franchirez-vous le pas outre-atlantique ?

Pour qui ?

Resituons-nous. Le PVT est l'acronyme du Permis Vacances-Travail, un accord signé entre le gouvernement canadien et français en octobre 2003 qui permet aux ressortissants des deux pays de partir vivre une expérience à l'étranger en bénéficiant d'un permis de travail. Au total, ce sont 14 000 jeunes Français et Canadiens qui migrent via ce programme qui a fêté ses 10 ans.